L’annonce est tombée, Daredevil n’aura pas de quatrième saison – sauf retournement de situation. Tout comme ses petits camarades, Luke Cage et Danny Rand, Matt Murdock est lui aussi victime de la guéguerre entre Netflix et Disney – qui prépare le lancement de sa plateforme de streaming. Si cette troisième saison est la dernière alors le démon de Hell’s kitchen peut s’en aller avec le sentiment du devoir accompli.
Fisk is back

La dernière fois qu’on l’a vu c’était dans Defenders. Un pitoyable cross-over entre Luke Cage, Jessica Jones et Iron Fist, Daredevil se devait donc de remettre les pendules à l’heure. Defenders, le Black sky, la main tous ça à la trappe et retour aux choses sérieuses: Wilson Fisk – yeeeahh. Pour ceux qui suivent, le retour du grand méchant chauve avait été évoqué lors de la deuxième saison, quand il s’était allié à Frank Castle – alias Punisher – mais perturbé par l’épisode Defenders, j’avoue qu’il m’était un peu sorti de la tête. Quelle erreur : car si Daredevil, devait avoir un ennemi il ne pouvait être que Wilson Fisk. A l’instar du Joker face à Batman, Fisk est un génie du mal qu’on adore détester. On le savait malin le petit Wilson mais dans cette troisième saison c’est du grand « art ».

Wilson fisk – Daredevil – S03

Le FBI, la mafia, l’opinion public rien ne lui résiste. Maître dans la manipulation, tel un joueur d’échec hors-pair, Fisk avance ses pions sans éveiller les soupçons. Bien que suppléé de très belle manière par Frank Castle dans la saison précédente, Fisk reste un adversaire sans commune mesure pour le démon de Hell’s kitchen qui doit donc une nouvelle fois lui faire face alors qu’il est au plus bas.

Physiquement, Matt est loin d’être dans sa meilleure forme. Laissé pour mort à l’épilogue de Defenders, Daredevil a pourtant survécu – comment est-ce possible ? je ne sais pas mais ne posons pas trop de questions. Recueilli par père Lantom et sœur Maggie il se remet de ses blessures. Plus que le physique c’est son mental qui est atteint. Meurtri par la perte d’Elektra, Matt ne croit plus en rien. Persuadé d’être un fardeau pour ses amis il refuse de leur faire savoir qu’il est en vie. Doutant de lui et de ses capacités, il va jusqu’à questionner sa foi – et nous savons à quel point c’est important pour le personnage. Quand il apprend la sortie de prison de Fisk, c’est sa foi en le système judiciaire qui est cette fois-ci ébranlée. Déterminé à ne jamais tuer, face à l’intelligence perfide de Wilson, Matt commence à douter de cette conviction.

La réalisation toujours au rendez-vous

En terme de dramaturgie, là on est vraiment pas mal. Le héros déchu au prise avec ses démons, une Némésis brillante de génie et de cruauté qui pousse le héros dans ses derniers retranchements, des émotions qui se bousculent – j’aime ça ! Et que dire de la réalisation ? Cohérente du début à la fin. Cette troisième saison nous offre des épisodes de très bon niveau en terme de mise en scène (notamment les épisodes 4 et 6). On y retrouve tous les ingrédients qui ont fait le succès de la série et qui ont fait de lui le taulier des Defenders. De la profondeur, de l’intensité, de l’action, l’ambiance générale toujours très sombre et froide. Et bien sur comme lors des saisons précédentes, des scènes de combat admirablement bien filmées, caméra à l’épaule très proche des acteurs. C’est vraiment dommage que toutes ces qualités ne se retrouvent pas dans les autres shows Marvel produit pour Netflix.

Bref, vous l’aurez compris cette troisième saison m’a conquis et j’ai du déployer des efforts sur-humain pour ne pas vous spoiler davantage – oui oui je vous assure. S’étant surement rendu compte de la faiblesse de l’intrigue de la main, les show runners ont réintroduit Wilson Fisk. Une menace réelle et identifiable non seulement pour le socle morale de notre héros mais également pour son entourage. En remettant l’opposition Fisk – Daredevil au centre de l’attention, les show runners sont revenus aux origines de la série. De plus, en délaissant son costume de Démon, Matt revient également à ses « habits d’origines » et on peut ainsi dire qu’en faisant cela il boucle la boucle – la série se termine d’ailleurs sur Foggy, Karen et Matt discutant de la réouverture du cabinet. Dès lors, il peut fermer le chapitre Netflix et en entamer un nouveau sur une autre plateforme ou au cinéma peut être ?

Mathieu un fan de série à qui on n’a rien demandé mais qui donne son p***** d’avis quand même.

A lire également:

Leave comment

Your email address will not be published. Required fields are marked with *.