Ils sont beaux, ils sont jeunes, issus de bonne famille, ils ont tout pour réussir sauf que leur parents considérés comme des piliers de la communauté font des réunions secrètes en toge rouge dans un sanctuaire souterrain – malaise. Secrets de famille, machinations, crises d’ado et super-pouvoirs du bon Marvel sur le papier…

 

…Mais pas dans les faits.

Ce n’est pas un flop mais Marvel Runaways c’est typiquement le type de série qui m’énerve. C’est une idée avec du potentiel qui se prend les pieds dans le tapis au moment de se concrétiser. Des ados qui rentrent en rébellion contre leur criminel de parents – ok ce n’est pas la découverte de l’année mais quand ils commencent à développer des super-pouvoirs, ça devient intéressant. Derrière leur image d’ados privilégiés se cachent des relations familiales compliquées – les joies de l’adolescence – mais bien qu’il n’y ait rien de nouveau sous le soleil, on se dit pourquoi pas ? Dommage alors que les scénaristes nous aient gribouillé des épisodes à la va vite en plein débat sur le menu de la pause déjeuner.

Tout est cousu de fil blanc, si vous regardez des séries occasionnellement vous ne vous en rendrez peut-être pas compte – j’insulte votre intelligence ce n’est pas bien – mais quand vous êtes repus de séries, vous commencez à connaitre les ficelles. Dès les premiers épisodes, l’effet de surprise se barre carrément en vacances quand on comprend que les parents sont, en fait, manipulés par un super vilain – mais noooooon ??!! Si l’absence de surprise ne suffit pas, on peut compter sur des incohérences qui sautent aux yeux. Le père ex-gangster qui déboule comme Rambo en tirant partout alors que son fils est dans le champ ça n’a choqué personne?  Bref, vous m’aurez compris je suis déçu.

Mathieu, un fan de série à qui on a rien demandé mais qui donne son avis quand même .

A lire également:

Leave comment

Your email address will not be published. Required fields are marked with *.